La chiropraxie est une profession de santé manuelle qui prend en charge les désordres du système musculo-squelettique, ainsi que leurs conséquences sur le fonctionnement du système nerveux et sur l’état de santé de l’individu.

Cette profession de santé prête une attention particulière à la relation entre les différentes structures de l’organisme humain: en particulier à la colonne vertébrale, mais aussi aux articulations et aux muscles ainsi que leur fonction, qui dans l’ensemble, sont coordonnés par le système nerveux.
Lors de leur prise en charge, les chiropracteurs prennent en compte les éléments psychosociaux ou comportementaux qui peuvent influencer l’état de santé du patient et les troubles neuro-musculo- squelettiques dont il souffre. Par exemple, les états de stress professionnel, les gestes répétitifs, la sédentarité, une mauvaise hygiène alimentaire ou encore l’anxiété sont autant de facteurs qui auront une influence sur l’évolution des troubles traités par le chiropracteur.

« Le chiropracteur favorise la santé en rendant les patients acteurs de leur bien-être »

En outre, les chiropracteurs, dans le meilleur intérêt des patients, encouragent les collaborations et co-interventions avec les autres praticiens ou professionnels de santé.
L’objectif de la chiropraxie est d’améliorer l’état de santé, de limiter l’incapacité, de faire retrouver mobilité, autonomie et qualité de vie à ses patients.

Pour cela, le chiropracteur va adapter sa prise en charge en fonction de son diagnostic. Divers outils, tels que des ajustements (actes chiropratiques), des mobilisations, des techniques instrumentales, des conseils hygiéno-diététiques ou des exercices (posturaux, de renforcement, d’étirement, de stabilisation, de relaxation, de respiration…), sont utilisés et adaptés à chaque patient afin d’optimiser le traitement.